CR - Arbailles 07-06-2014

Week-end dans les Arbailles du 07 au 09 juin 2014 à l’occasion de la célébration des «anniversaires ». Présents : Betty, Lulu, Mado, Sophie, Dédé, Olivier D., Roger, Manu, Philippe, Jacko, Joël, Jean-Christophe, Olivier L. Au programme : la Cantinière.

 

SAMEDI 07 JUIN

 

Réveil, arrivées et Cantinière

 

Jacko et Mado ont préparé le cayolar dès le mercredi, pendant que d’autres sont arrivés le vendredi dans la nuit ou le samedi matin.Sans perdre de temps un groupe s’est constitué pour s’attaquer à la désobstruction qui était à réaliser dans le fond de la Cantinière.

Une équipe est restée en arrière pour refaire un levé topo depuis l’entrée jusqu’au fond. En fin d’après-midi le méandre ventilé est percé et laisse entrevoir une magnifique continuation.

Sur le chemin de la Cantinière JC a repéré un trou tout proche du « Trou à Jacko » exploré en octobre 2013. Après vérification sur Karsteau il n’y figurait pas, Pascal M. lui a attribué le numéro : HE478.

Le soir, traditionnelle célébration des anniversaires avec des cadeaux plus fous que jamais et certains ont vu très gros… C’ avalanche de cadeaux et comme toujours beaucoup de joie et de bonne humeur.

Toutes les photos sont sur le site web dans la section Galeries Photos.

 


 

DIMANCHE 08 JUIN

Cantinière et accident

Au matin reprise de la topo pendant que trois groupes se forment : un en avant pour la topo et le nettoyage du méandre (JC, Olivier), un au milieu en explo (Dédé et Manu) et un qui ferme la marche en élargissant les passages encore trop délicats (Roger et Joel).

Jean-Christophe fait jouer de la massette dans le méandre, nettoie les écailles et les blocs dangereux dans le « Passage du 08 juin » jour des anniversaires.  La cavité aspire ce jour-là et la confirmation est faite de la continuité de la cavité avec une augmentation du volume. Un amarrage est posé en attente de la suite de l’exploration.

Au fond nous avons entendu des éclats de voix puis plus rien et personne ne nous a rejoint, l’inquiétude nous gagne et nous décidons de plier les valises et de remonter voir si tout va bien. Une fois atteint la lucarne en bas du puits d’entrée, nous apprenons que Dédé a chuté dans un puits et qu’il a été remonté à la surface par Roger et Manu, les secours ont été avertis. Nous faisons notre maximum pour ressortir au plus vite, l’entrée est déséquipée. Nous retrouvons tout le monde en surface, un gendarme ne tarde pas à nous rejoindre, puis un secouriste. Finalement Dédé est conduit à l’hôpital.

Le soir, passage amical des Corréziens du Nébélé pour prendre des nouvelles de Dédé.

 

EN RESUME :

Un week-end fort sympathique avec du très beau temps, de la premiere et une grosse frayeur concernant notre ami Dédé a qui on souhaite de se remettre au plus vite.

Topo en cours de la Cantiniere.

Rééquipement des puits y compris de l’entrée prévu début juillet.

Nouveau week-end dans les Arbailles prévu autour du 14 juillet.