CR - (-)780m au gouffre de La Taupe - Equipe2 - Réveil

Index de l'article

Réveil vers 9h, petit déjeuner copieux, préparatifs pour le fond et enfilage des néoprènes, indispensables pour la suite aquatique. Départ vers l’inconnu à 10h30. Première baignade dans le Lac des Envoûtés, puis traversée du Lac du Mystère et de la voûte mouillante qui malgré le niveau d’étiage laisse peu de place pour le passage. Derrière ce point stratégique de la cavité près de 1200m de rivière nous attendent jusqu’au siphon à -780m. La progression se fait dans des vasques plus ou moins profondes et est ponctuée par la descente de nombreux ressauts et petits puits. La galerie fossile « Marmitako » qui permet de shunter le siphon intermédiaire de l’Enfin Fond est surprenante : un conduit presque rectiligne au plafond lisse avec des parois latérales couvertes de « sapins d’argiles ». Après plusieurs heures de progression, nous parvenons au dernier puits de 10m donnant dans la salle d’effondrement à -750m. Petite pause casse-croûte. En se faufilant dans un petit méandre nous retrouvons la rivière. Après 50m, nous apercevons la croix marquée dans la glaise, signe du dernier point topo. Le groupe se sépare : deux font la topographie jusqu’à une zone où il faut nager, les autres équipent et remontent l’affluent en paroi de gauche cinquante mètres avant le siphon terminal. Après cent mètres de progression ascendante arrêt de l’explo derrière une escalade boueuse de 6m.  L’équipe topo termine ses visées sur le dernier amarrage. Il est déjà 17h, l’heure de rentrer à la maison (au bivouac). Arrivée vers 21h et coucher 2h plus tard.

Mardi, lever à 7h et départ du bivouac vers 9h30. La remontée va être longue, nous sommes à peine moins chargés qu’à l’aller. Le niveau d’eau n’a pas bougé. Entraide et attente du suivant pour le portage et les sorties d'étroitures, de méandre ou de puits, nous progressons à un « rythme de sénateur » et finissons par voir le « noir » à 21h30. Une bonne journée pour un travail à mi-temps !