Quoi de neuf dans l'actualité des dernières semaines ?

Une fois n'est pas coutume, regroupons un peu les informations pour se tenir au courant de l'actualité spéléo en France et à l'étranger. Parlons donc de sauvetage, de peintures rupestres et bien entendu... de chauve-souris.

Quoi de neuf dans l'actualité des dernières semaines ?

Suite à un manque d'actualité intéressante ces dernières semaines nous allons donc faire un petit regroupement et pour une fois les chauve-souris seront à l'honneur.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

Cette semaine nous frôlons presque le manque de news, bien entendu il y a eu encore quelques CR d'AG de clubs ou des initiations dont nous ne parlerons pas ; mais les cavités savent se rappeler à nos bons souvenirs comme à... nos pires cauchemars.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

Une semaine avec toujours plus d'initiations à la spéléologie, preuve que ce sport a encore beaucoup à transmettre. Il faut entre autre saluer certaines initiatives qui se détachent du lot.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

Encore une semaine calme, mais une actu concernant la Fédération et l'évolution du BEES Spéléologie.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

Une fois n'est pas coutume, peu d'actualité spéléo cette semaine, quelques petits articles sur des AG de club ou des écoles qui ont eu droit à une découverte culturelle sous terre. Nous éluderons donc ces articles.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

La semaine a été plutôt calme et deux actualités ont occupé le devant de la scène. La première nous l'avions déjà évoquée la semaine dernière et n'y reviendrons donc pas, il s'agit de la candidature de la Grotte Chauvet et autres zones d'intérêt pour leur inscription à l'UNESCO. La nouvelle a été dans tous les journaux.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

La semaine démarre le week-end dernier et elle a été un peu mouvementée, avec des informations pratiques, culturelles, divertissantes et même des revirements. Autant dire qu'il y a de l'effervescence dans le milieu spéléo.

Quoi de neuf dans l'actualité cette semaine ?

Visiblement la spéléologie a le vent en poupe.

Les 15 et 16 décembre 2012 a eu lieu l'assemblée générale du SCHV pour faire le bilan de l'année écoulée et préparer 2013. Pour changer un peu rendez-vous était donné en Dordogne près de Hautefort.

LOT. Onze participants. Les initiés : Patricia, Pascal, Mathilde et Ludovic. Les initiateurs pas forcément initiateurs : Isabelle, Olivier, Marcel, Manu. Les organisateurs : Dimitri et Alain. Celui qu’on présente plus : Mathéo.

On continue de filer un coup de main à l’équipe de l’association de Pierre-Buffière « Dupuytren mémoire vivante » qui passe ses samedis à dégager les ruines de la villa gallo-romaine d’Antone.

Septembre 2012, -780m au gouffre de la Taupe

Cette sortie dans les Arbailles a engagé douze spéléos de plusieurs clubs en trois équipes : SC Burnia de Galdames, SC Haute-Vienne, SC Saint-Herblain. Trois pointes au fond, quatre escalades,  trois cent cinquante mètres de première, trois cent mètres de topo et une crue.

Départ samedi 8 au matin pour Dimitri, Jacquot et moi. Je me rends compte que j’ai oublié ma néoprène, c’est pas malin quand l’objectif est d’aller se baigner au fond de la Taupe. J’en récupère une au club, pourrie et énorme, mais je ferai avec…On ramasse Jacques DD au passage à Saint-Junien; c’est le matin du grand soir et donc il est bien réveillé.

Donc week end ensoleillé dans l'indre et les Deux sèvres , avec pour participants : Dimitri, Mathilde, Tristan,  Paul, Jérome, Jean Mi, Manu  et   rejoint  samedi soir par Jean michel et Mathieu , ainsi que Mado et Jacko le dimanche.

Petit ouiquende improvisé autour d’une bière lors de la réunion mensuelle du mois de mars.

Trois participants : Betty, Manu et Alain.

Départ tranquille samedi 3 vers huit heures et demie. La Batmobile est bourrée de bois de chauffage, car on ne sait pas trop quel temps nous attend, et du matériel pour aller visiter Bexanka, objectif du séjour Arbaillesque.

Samedi 21 et dimanche 22 janvier 2012.

Participants:
Van Anh, Huynh Anh, Dimitri (qui organise, de main de maître), Jean-Mi,Yvon,Jacques DD, Manu, Léonard, Alain.

Lieu : Puy-Mathieu, commune de Le Vigen, Haute-Vienne

Participants : pour le SCHV, Alain, ainsi que Jacques en touriste.

Jean-Louis Amiard, spéléo Corrézien et France Amiard.

Marie-Lau et Dominique Raimbault, venus en voisins, en voiture, en anciens du club et en copains de France et Jean-Louis.

Les participants de chez nous (SCHV), Jean-Mi, Dimitri, Olivier, Alain

Visite de Laurent Richard jeudi soir.

Participation de Guilen (Leize Mendi)

Pour ceux qui n'étaient pas dans les Arbailles, un petit résumé histoire de ne pas perdre le fil.

Les participants de chez nous (SCSH), Christophe, Fabrice 1, Fabrice 2, Nathaniel, Pauline, Marco, Matthieu, Thomas, Aurélien, Olivier, Jean-Louis, moi

Lieu : Technopole de Limoges

Participants : Sophie, Philippe, Alain.

Mercredi matin, je reçois un appel d’un ancien (il y a quinze ans) collègue de boulot : il vient de trouver un puits au milieu de son chantier, quatre tunnels en partent et il est emmerdé pour terrasser les fondations des immeubles de bureaux sur lesquels il bosse.

Lieu : Les Billanges (87, presque 23)

Participants : Betty, Eric, Sophie, Manu, Marielle, Jacko, Mado, Isabelle, Mathéo, Emilie pas très en forme, Olivier (enfin je crois), Joëlle, Jean-Mi, Françoise, Adèle, Alain, apparition de Jean-Christophe dans l’après-midi.

Comme d’habitude, on devait être cinq, on se retrouve seize ; ça c’est de l’organisation.

Quatre personnes présentes : Eloïse, Emilie, Dimitri et Olivier.

Cela a été une sortie assez sportive puisque nous avons eu quelques difficultés à localiser l'entrée du trou. Initialement nous comptions sur Jean-mi qui n'a malheureusement pas pu nous accompagner, Dimitri n'avait plus d'encre pour imprimer le plan (qui aurait pu être si utile) envoyé sur la liste de diffusion par Thierry Marchand (Situation_Couze_Jonquilles.pdf) et pour ce qui est de la mémoire plus ou moins défaillante d'Emilie (qui pense avoir dormi la fois précédente pratiquement jusqu'à l'arrivée)... et bien ce n'était pas gagné.

Pâques 2011 (23-24-25/04)

Le week-end spéléo Grands Causses (Lozère) a finalement eu lieu avec "toujours ready" émilie, jean-mi et joelle, roger et sandrine, manu et jc ; camping municipal au Rozier

Dimanche 10 avril 2011, sortie schv à Mirandol pour manu,dd,alain,marcel,émilie,éloise,betty,sophie et jc. Plus isa et matéo,marielle pour le circuit train vapeur, + jacquot,mado en visite d'encouragement !

Le gouffre du Briant

en Corrèze

Organisé le dimanche 20 février 2011

avec Emilie, Sophie, Dimitri et Eloïse

Compte-rendu du rassemblement organisé par la commission jeunes nationale (Co-J)

Vendredi 17 décembre 2010 : Une délégation de la commission jeunes du SCHV, composée d’un important pourcentage de ses membres, part à l’assaut des montagnes du Vercors. Rien n’entame leur motivation, pas même les 8h de route (au lieu des 6h prévues) à suivre les chasse-neige sur l’autoroute ! Arrivée vers 21h30 au chalet des Cadets à Lans-en-Vercors (au sud de Grenoble).

Séjour en Géorgie août 2010.

Récit subjectif, partiel, anecdotique et malhonnête

 

PATARA OULBACHA !

(Le petit moustachu !)

Compte-rendu de la sortie du 22 au 24 mai : « les grands trous du lot »

Voici le compte-rendu du stage spéléo famille qui s'est déroulé en Ardèche du 13 avril 2010 au 17 avril 2010

Voici deux compte-rendus du WE du 03-04 avril 2010 en Ardèche, pour le 5ème Congrès de SpéléO Féminin.

Compte-rendu de la sortie dans les Arbailles en février 2010.

Semaine Arbailles du 24/10/09 au 01/11/09.

Pluie le premier WE. Temps magnifique de lundi à dimanche, 25° en  journée. Une vingtaine de spéléos de tous horizons sont passés au cayolar.

Plongée a la grotte des Arhex, Jeudi 30 juillet 2009.

Christian, Jean-Louis, Marine, Betty, Yvon, Laurent, Damien.

Gouffre de la Taupe, 28&29 juillet 2009.

Roger Laot, Mathilde Fabre, Thomas et Damien Vignoles.

Voici le compte-rendu de la sortie écrevisses 2009.

Encore un week-end mémorable à Caniac, charmant coin de villégiature lotoise (son terrain de boules, sa crypte de St Gudule, milles excuses Alain j’ai encore occulté le nom du saint…., son terrain de camping sous les tilleuls odorants, bref un haut lieu recommandé dans le guide du spéléo. Surtout pour les anniversaires des gémeaux qui sont pléthores au sein de notre confrérie.

Compte-rendu Week-end initiation à l'équipement 8 au 10 mai 2009

Lieu : brousse du Lot (Cougnaguet, Braunhie)

Hébergement : gite Coldefy (Gardettes)

Participants : Betty, Eric, Yvon, Alain, Laurent, Hervé, Isabelle, Mathéo, Marcel, Manuel, Marielle (ça rime), Philippe, Ulrike, Aurélien.

Cout : 10,50€  par repas, plus ptits déj' et pique-nique + 8,40€ par nuit

Un samedi ordinaire au SCHV. 4 avril 2009.

Séjour au cayolar Lucugnébehety du 21 au 24 février 2009.

 Samedi 21 : Philippe, Aurélien et moi partons laborieusement de Limoges vers 10h00, après avoir bourré la bagnole de Prof (le copain de Blanche Neige) du nécessaire de survie réglementaire : ½ stère de bois, un groupe électrogène, une machette, un merlin et une tronçonneuse, des cordes des casques et des baudriers, une marmite de soupe et un tombereau de patates cuites, des duvets, une brosse à dents.

Trou de la Taupe. Jean-Christophe, Laurent. 26-27/10/08

26 & 27 octobre 2008 texte de jcd

Depuis notre dernière sortie d’il y a quinze jours : grande motivation pour découvrir la suite de la Taupe

Plus de cinq ans auparavant…

 

 

Explo puits de Farges en Corrèze : le 14 sept 2008 une équipe décidée se remet à la désob du boyau terminal avec le bloc ratatiné qui nous attend depuis presque 1 an et surtout le remplissage argilo-terreux. Aprés 3m d’effort, environ 80 ? seaux, évacués par une chaîne de 7 personnes nous découvrons une petite cheminée de 6m de haut semblant se pincer. A la base le boyau se poursuit sur 6m avant un fort rétrécissement qui attend notre spécialiste.

Explo Arbailles "La Taupe" Sortie du 11-12/10/2008 suite à nouveauté d’août 2008 Topo de 53Om de mieux avec 70m de dénivelé en plus Le 1er -700 des arbailles explo en cours

Echange de compte-rendus suite au week-end de la Toussaint dans les Arbailles.

Sortie nocturne express.

La perspective d’un régime spécial de retraite avait motivé les troupes samedi 29 septembre 2007 pour aller creuser dans la mine de Farges. On leur avait pas dit que dorénavant ils auraient la même retraite que les agriculteurs (qu’en voulaient pas, eux, y’a soixante ans, de cette retraite de partageux), et que leur samedi en heures sup. ne serait peut-être mieux payé qu’à partir…de lundi. Mais bon, l’important c’est d’y croire.

Le retour du fils de la vengeance du SCHV .

Sortie (en) sale les 20 et 21 janvier 2007 .

Compte-rendu du camp d'été dans les Arbailles du 26 juillet au 04 août 2006.

Ouiquende des 7 et 8 janvier 2006 dans le Lot .

Sophie et Jean-Christophe Desaphy , Roger Laot et Sandrine , Jacques Auvert et Alain Ravanne . Que des couples .

Départ matinal de Limoges pour les Desaphie’s et mézigue , on musarde en cour de route comme d’hab. , arrêt éclairs (au chocolat) à Créssensac comme d’hab. , arrêt Leclerc à Gramat comme d’hab.  Faudra tirer les choses au clair (de notaire).

Retour d'un petit ouiquende dans les Pyrénées, ou plutôt sur les Pyrénées. 11 novembre 2005.

Jacquot, t'es un vieux con !

 

C'est comme ça,  Jacquot, nous l'avons décrété ce mercredi soir en filant vers les Pyrénées.

En plus, t'es d'accord. Faut être réaliste, Jacquot, et il fallait bien que l’on te le dise.

Les dernières nouvelles de l'exploration dans les Arbailles.

Par Alain Ravanne

22 juin 2002

Deux-cent métres de vingt-huit-ième , quatre puits remontants dont un escaladé en libre jusqu’au sommet à + 6,10 , arrêt sur tampon béton . Circulation pérenne autant que polluée . Arrêt sur zone merdique éboulée . Bière fraiche . Participants : Philippe Picard , Aude , Benjamin , Jean-Michel , Alain .

Alain

Par Guillaume Beaure d'Augères

08 mai 2002

Ce viaduc fut un grand moment de spéléo pour le SCHV qui avait décidé de mieux se diviser pour mieux réussir à se disperser. D’après les informations captées par le système d’informations du club, la tentative de mercredi sur le trou du Jackot fut à la hauteur des espérances : il n’est toujours pas question de parler de profondeur pour décrire ce réseau virtuel.

Par Filou

Quelques schvistes sournois se sont réservés une première pour le 8 mai. au sud de xxxxxx, sur le chemin de xxxxxxxxxx, dans un endroit tellement secret que même le Jacquot qui avait découvert le trou n’avait jamais pu le retrouver (quel souci de la confidentialité chez le Président).

Par Alain Ravanne, Filou

 

Au bord du gouffre , le grand bond en avant .

Par Filou.

Ce tantra vient du nord du Limousin et fut recueilli par le Spéléo-Club de la Haute-Vienne lors de sa dernière expédition dans les monts d’Ambazac.

 

Présentation du massif, de l'expédition et du camp spéléo. Sans oublier le Portfolio.

Géorgie, Massif de Migaria

Relevés GPS année 2001 (base WGS 84)
Ligue du Limousin de Spéléologie

La Taupe , 18 , 19 et 20 août 2001 .

Jean-Christophe , Roger et Alain .

Par Filou

Dimanche 28 janvier 2001 dans les monts d’Ambazac

JMG et PhP avec équipe GMHL. retrouvailles du site XXXX que je connaissais depuis 30 ans (ce qui ne me rajeunit pas) ou roupillaient des dizaines de chiroptères en vacances d’hiver. Très beau essaims ; comptage.

Viazac - les zobséssions de Jacko

 

Brice Maestracci - Guillaume Beaure d’Augères - photos : Gwenaëlle Barc

9 décembre 2000

Quelques photos valent mieux que de belles paroles pour raconter cette initiation (Guillaume) par un initié (Brice).

 

Accueil des spéléologues géorgiens dans les Alpes. Ce séjour permit la réalisation d’un film par la chaîne de télévision géorgienne Chanel 5.

Photos : août 1999, traversées de la Dent de Crolles et tourisme en Vercors.

 

Géorgie 98 : expédition organisée par les spéléo-clubs de la Haute Vienne et de Saint-Herblain sur le Massif de Migaria.

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

Découvert par le GS Corrèze en 75. Désobstruction au fond par C Touron. A poursuivre.

Au cours d’une discussion, J-C et J-M remettent cette igue au programme car au fond, c’est sûr...ça continue !

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

Trou MIALLET (ou du Gite, ou des Claous)

 

Edito collecteur N°2

octobre 1997, par Filou

 

Par Jean-Christophe Desaphy

SCHV Camp spéléo.

Massif des Arbailles.

27 sept au 5 oct 1997

septembre 1997, par Filou

Septembre 1997

Jacquot, du sommet du Mont-Perdu, semblait le plus surpris. Vous aussi, chers spéléolecteurs habitués aux récits désabusés de nos entreprises calamiteuses.

Il existe donc des bonheurs simples et accessibles. Même si le sort s’acharne sur ses victimes préférées.

Par Jean-Michel Gorgeon

Camp des Arbailles juillet 97 S.C.H.V.+ Saint Herblain

Quel spéléo n’a pas entendu parler des Arbailles ? Ce massif de moyenne montagne du Pays Basque, couvert de forêts (aussi belles qu’à la "Coum"), souvent enveloppé par des brouillards tenaces qui vous font oublier le ciel bleu. Un pays sans étoiles ?... Tout ce camp dans la purée de pois !

D’Ossau en Aragon, juillet 1997

Viva Arsipio

Retrouvailles au camping, mais les premiers arrivés en sont déjà à leur deuxième descente.

Remarquable organisation du SCHV, chacun pensait que les autres avaient prévu l’intendance.

Par Filou

5-6 avril 1997

Ce week-end commençait par un souvenir amer du précédent : un genou qui rimait avec caillou en hydrospeed . La prochaine fois je laisserai l’inévitable débutante s’essorer dans le bouillonnement du rappel sous cascade du dixième kilomètre de la paisible descente de la Vézère à Treignac. Héros, c’est pas mon métier, vous le savez bien.

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

Bref résumé. 2 schv : Roger et Jean-Christophe Vendredi : Entrés par le Gouffre légendaire vers 9h00. Le premier embarquement, les gours, la transparence de l’eau, la navigation, l’esthétique des paysages... tu en prends plein les yeux. Arrivée au Bivouac 5000 vers 18h00. Installation et présentation.

Par Jean-Christophe DESAPHY

Février 1997

"Une fleur des Jonquilles... en première "

20 après sa découverte par les Brivistes, le réseau des Jonquilles offre encore des possibilités d’exploration dans les galeries post-siphon mais aussi dans les recoins de la Grande Galerie Fossile.

Par Brice Maestracci

Rêve ou réalité aux Jonquilles.

Une fois puis deux, trois, quatre fois et +, je ne sais plus... je recommence à lécher le décamètre plein de glaise bien collante qui m’empêche de lire la longueur. Et je ne peux que me taire ! Je fais de la topo avec M. le Président, celui qui se prend pour une taupe les nuits de pleine lune ou de crêpes à l’armagnac et qui rêve de cyber surfer une galerie virtuelle, à cheval sur son mulot. "2m05", les visées s’allongent enfin...car jusqu’à maintenant un double décimètre aurait très bien fait l’affaire !

Par Jean-Christophe DESAPHY

Qui l’eut cru ? ...Lustucru !

Voici trois semaines, certains d’entre nous dévalaient les 400m de puits de la Tête Sauvage avant de parcourir les 7 kms de réseau souterrain qui permettent de déboucher au sommet de la salle de la Verna, via le Grand Canyon, le Tunnel du Vent et les immenses salles Navarre, Lépineux, Chevalier... Nous avons fait la traversée de la Pierre Saint-Martin : Tête Sauvage - Salle de la Verna 

Par Filou

 

Je suis né aux Pays-Bas. Comme beaucoup de mes compatriotes, je me destinais à la carrière maritime. Sur un navire bien équipé, à la découverte de vastes horizons. On m’expatria en France d’autorité. J’acceptais, sachant que c’est un pays de grands marins et le point de départ de grands destins.

Par Jean-Christophe DESAPHY

Le 20 octobre 1996. Description vue par J-C

Septembre 1996, par Filou

 

Les randonnées infernales du SCHV ressemblent de plus en plus aux migrations suicidaires des lemmings, sauf dans le nombre.

Jacquot, Thierry, Mathieu et Philippe décident de maintenir cette tradition franchement inutile.

août 1996, par M. Raimbault

 

canyons dans le Pays Basque

Bon, allez, ça y est, je me lance...

...
 
Juin 1996, par Filou
 

QUADRA QUINQUA

Je l’avais prévenu mais il s’en doutait.

Ça arriverait . Dans le genre inéluctable.

dimanche 30 juin 1996, par Filou

 

30 juin 1996

Longue route trop matinale vers le Pays-Basque. Retrouvailles à Lic puis casse-croûte sur le pont du ravin de Oiloki

Quelques furieux hydrospidés : Dédé et Jean Claude, Bordelais de leur état, Patrick , Jean-Yves, Stéphane et Philippe, ceux de Limoges, guidés par le Palois Laurent .

Qué sur du Rien

Comme dans un roman régionaliste, l’automne s’attardait chaudement sur le Causse et roussissait déjà les petits chênes, quand le Raymond, que les histoires écrites n’avaient encore jamais concerné, les fit prévenir par son jeune voisin, Louis, un peu cousin, un peu étudiant, qui connaissait l’un d’entre eux .

Par M. Raimbault

 

Sortie du 8.9 & 10 mars 1996

28-10-95

9 h 09 premier r-d-v à Feytiat- patrick p phil p patrick le alain d jean-chris d ,Isabelle et Clémence (kit familial d’accompagnement modèle réglementaire )

Par E. Perey

En quelques mots...

Sortie du 30 sept & 01 oct 1995

Par Jean-Christophe Desaphy

04-09/07/1995, J.C. Desaphy, M. Raimbault

<<... Marchant le long de la Corrèze, nous tentons de remonter jusqu’aux sources de la rivière (ne demandez surtout pas pourquoi !). Nous sommes quatre aventuriers (dont une aventurière) munis de bâtons tranchants pour se frayer une centaine de kilomètres de chemins dans l’épaisse végétation. Notre nourriture se réduit à quelques plantes, du poisson et même des fourmis ! L’atmosphère est saturée d’humidité et des marécages nous barrent le passage : ce pays vert aux limaces rouges est digne de l’Amazonie ! Le pire arrive quand des masses de moustiques invisibles et invulnérables nous assaillent ; ils font mal !

 

13 au 19 août 1995

Résumé : sept descentes relativement faciles et rapides dans des milieux variés par l’altitude ou la géologie

Participants : Flora et Michel Aubrun, Alain Deplagne, Brice Maestracci, Marion, Mathieu, Nadine et Philippe Picard, Alexis, Fabien et Mickaël Raimbault et trois charmantes jeunes indigènes aux prénoms exotiques mais trop difficiles au souvenir .

Par Brice Maestracci

12 au 20 août 1995

Participants :

Michel et Flora AUBRUN ; Alain DEPLAGNE ; Marion, Mathieu, Nadine et Philippe PICARD ; Alexis et Michaël RAIMBAULT ; Fabien CODRON ; Brice MAESTRACCI.

Après une année d’adaptation aux dures réalités de la vie d’un Corse en Béarn, Brice décide de faire découvrir les canyons Béarnais aux peuplades du Nord de la France... C’est ainsi que 10 Limougeauds, bien décidés d’en découdre avec l’Ours des Pyrénées, font le voyage !

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

19 au 25 juin 1995.

Brice Maestracci, Jean-Christophe Desaphy (Guillaume absent pour cause de dézobstruction très particulière)

Sur un coup de tête et un petit coup de T.G.V., me voici réceptionné par Brice à Pau, dimanche 18 juin vers 23h00, direction le poste avancé du S.C.H.V. dans les Pyrénées : Oloron Sainte-Marie !

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

Indiqué par M RAFFY, le propriétaire du champs, alors que Roger et Betty visitaient le Cuzoul de Sénaillac. C’est en labourant qu’il a découvert la fente.

LE CHIROPTÈRE DÉLONGÉ
JOURNAL CAUSTIQUE ET KARSTIQUE

lendemain du 31 mars 1995

TENTATIVE DE DESTABILISATION LORS DE L’A.G DE LA LIGUE !

UN INTÉGRISTE BARBU ACTIVEMENT RECHERCHÉ DANS LA COUZE DEPUIS 48 HEURES : IL AVAIT PROPOSÉ QUE CHAQUE MEMBRE DE LA LIGUE SOIT REPRÉSENTÉ PAR DEUX DÉLÉGUÉS ! MAIS LA VIGILANTE PERSPICACITÉ MATHÉMATIQUE DU COMITÉ DIRECTEUR MIT EN ÉCHEC LA SUBVERSION ENTRETENUE PAR CE NOSTALGIQUE DANGEREUX DE LA RÉGION M.

Signalement : – barbu brun – petit doigt dans un pansement – subversif, agressif, détersif, permissif, impulsif, sélectif, olfactif, explosif, défectif, impératif, définitif, vomitif, restrictif, spéculatif, éruptif

Par Alain Ravanne

Sortie du 04 et 05 mars 1995

Trois participants : une ancienne, un futur, un actuel (si, si...)... c’est à dire Dominique Espinasse, Stéphane Dumy et Alain Ravanne pour un week-end pluvieux, neigeux, boueux, graisseux... de canard !

Par Jean-Christophe DESAPHY

 

10 et 11 décembre 1994.

Alain Deplagne, Eric Perey, Jean-Christophe Desaphy.

Nous voici comme souvent en comité restreint, partis à la découverte des profondeurs très connues (?) de la Braunhie. Ce n’est que vers 13h30 que nous décollons de Limoges pour un week-end que nous ne pouvions imaginer être ce qu’il fût ! Quelques indices auraient pourtant pu nous prévenir : l’heure tardive de départ, les visages plutôt fermés, deux litres de vin non-oubliés, un nouveau gîte inconnu et en plus... la désagréable sensation que l’on aurait mieux fait de rester chez soi. Mais oui, ça le fait parfois !

Par Brice Maestracci, Filou, Guillaume Beaure d’Augères

5 au 12 septembre 1994

Participants : Brice Maestracci, Guillaume Beaure d’Augères, Jean-Christophe Desaphy

Afin de garder en mémoire les grands et intenses moments du club, nous décidons de faire ce compte-rendu. Nous voici donc dans un poste avancé du S.C.H.V. situé à la Gendarmerie d’Oloron Ste-Marie où un ancien « petit jeune » a décidér de sévir...(en cas de PV, le consulter !). Depuis, il a pris du poil de l’Ours des Pyrénées : « venez voir mes beaux canyons... » ; sa propagande à peine lancée, nous étions déjà en route !

Par Jean-Christophe DESAPHY

2,3,4 avril 1994

Guillaume Beaure d’Augères, Eric Perey, Alain Deplagne, Jean-Christophe Désaphy

Bien avant d’organiser cette sortie, j’avais en tête plusieurs idées saugrenues qui devaient nous permettre d’effectuer un retour aux sources des traditionnelles sorties d’antan un peu galère. Ainsi ma réflexion se limita aux points suivants : pas de gîte mais du camping sauvage ; plus de saucisson en entrée, plat de résistance et dessert... mais de la bonne et copieuse bouffe ; deux trous... nouveaux et ayant un intérêt.

Samedi 16 , 12 heures 30

Viazac était trop plein ... Pas d’eau, mais d’hommes .

La puissante logique dialectique de notre bien aimé Président de Ligue, véritable Verna de la pensée spéléologique, proposa donc d’aller voir ailleurs . ( En fait, c’était une idée de Frédéric Moreau, mais en l’occurrence ce sous-siffre ne peut encore s’immortaliser dans la Geste de la Ligue . Qu’il attende son tour ! L’historiographe personnel du Président doit composer, vous l’admettrez, avec le sens de l’Histoire ).

lundi 16 août 1993, par Jean-Christophe Desaphy

16-21/08/1993  Cela fait bientôt dix ans que deux jeunes, assis au dernier rang en équilibre sur les pattes arrières de leur chaise, se sentaient pousser des ailes et préféraient au cours d’Espagnol du Lycée de St-Léo, les longues rêveries (cartes à l’appui) qui les emmèneraient faire la rando d’Ordessa et la descente du Rio Vero (prévue à l’époque sans navette, avec retour de nuit et à pied par la route jusqu’à la voiture !)

 

Accueil des spéléologues géorgiens en France sur le Massif de la Pierre Saint Martin, dans les Pyrénées.

Par Jean-Christophe Desaphy

Hautes‑Pyrénées RANDO ORDESSA 19 au 26 juillet ??

Autorisation : M. LACARRIERE 65-31-11-39

Sortie du 28 & 29 mars 1992